Fusion massive – la suite…

Share

C’est le deuxième projet de la série « Motherboards », ou le détail de formes et de couleurs est obtenu grâce aux éléments du verre fusionnés dans 850 dégrées Celsius plutôt qu’aux morceaux de verre dissociés joints avec du plomb. Tu remarqueras sur une des photos un élément de verre foncé non-aligné, comme jeté par hasard. C’est ce fameux « bug » sur la carte-mère 🙂 Une bulle d’aire c’est formée sous cette pièce et la température montante l’a fait sauter de quelques centimètres. J’ai gardé cet effet spécial involontaire.

Fusion partielle (« tack fusing »)

Share

Mon projet actuel fait appel a une technique de fusion partielle du verre (tack fusing). Les couches du verre sont fondues partiellement dans la température de 780 dégrées Celsius. Le refroidissement du verre est assez complexe car pour éviter les fissures, la température doit suivre une courbe a plusieurs paliers. J’ai hâte de voir les pièces de verre fusionnées dans le vitrail complet. A suivre…