Miroir aux losanges

Share

miroir_losanges

Octobre 2004

Mon aventure avec le vitrail a commencé en 2004 a Paris, dans l’atelier de l’ADAC rue de Reuilly avec le maitre verrier Lionel Reinier. La toute première « oeuvre » était très géométrique, simple dans son aspect mais assez difficile a réaliser a cause de la repetition de losanges. Coupés « a la pige », ils pouvaient potentiellement répéter la meme erreur de dimension sur toutes les rangées. Les premiers pas sont toujours difficiles, peu importe le domaine d’activité. Le vitrail n’échappe pas à cette règle, mais on s’accroche car c’est excitant. La sensibilité artistique se mélange avec la chimie moderne, le projet ambitieux se confronte à la dureté du verre, la chaleur de la couleur dépend fortement de la température du four… Inévitablement on commence par des projets simples dans leur apparence mais offrant au disciple tous les pièges tendus par les matières. La structure géométrique force une approche rigoureuse au dessin et une construction académique du motif avec des outils et de règles utilisés depuis des siècles. La répétition de formes multiplie les erreurs parfois petites dans la construction ou dans la coupe du verre. Les pièces d’une petite taille nécessitent un assemblage et une soudure du plomb très soignées. Voici donc un petit projet d’une dimension à peine A3, ou la forme oblique et répétitive de losanges identiques créée un challenge sérieux au débutant, fait saigner les doigts et donne une fierté immense quand la première œuvre est finie. Le reflet du chapeau dans les losanges en verre miroir choisi par hasard plait aux visiteurs…